Dioxyde de chlore (ClO₂)

Le dioxyde de chlore est un biocide à large spectre ayant une activité prouvée contre les bactéries, les virus, les levures, les mycobactéries et les spores bactériennes lorsqu’il est testé selon les normes d’essai européennes. En raison de sa grande efficacité, il est largement utilisé dans les environnements médicaux et pharmaceutiques.

Le Dioxyde de Chlore: Mode d’action sur les virus

Le dioxyde de chlore (ClO₂) est un biocide puissant dont l’efficacité a été prouvée contre un large éventail de microorganismes, y compris les virus. Des recherches scientifiques ont été entreprises pour comprendre l’activité virucide et le mode d’action du dioxyde de chlore. Plusieurs voies ont été identifiées pour expliquer l’inactivation virale par le dioxyde de chlore, y compris une altération des protéines et de l’acide nucléique. La compréhension du mode d’action du dioxyde de chlore permet de faire progresser la mise au point de produits utilisés dans la lutte contre les infections.

Le dioxyde de chlore de Tristel est efficace contre les virus du type Coronavirus

L’épidémie de la nouvelle souche « 2019-novel coronavirus » (2019n-CoV), originaire de Wuhan en Chine, a déjà causé au moins 362 morts et affiche plus de 17.491 cas confirmés. (au moment de la rédaction du présent article, au 3 février 2020).
D’autres pays d’Asie ont également signalé des cas, ainsi que les États-Unis, le Canada, la France et l’Australie.
La meilleure façon d’empêcher la propagation du virus est de prévenir efficacement l’infection

Quelle est la différence entre le temps de séchage et le temps de contact d’un désinfectant?

Chaque désinfectant appliqué sur un objet ou une surface a un temps de séchage. Le temps de séchage indique le temps à partir duquel le produit est appliqué sur la surface à traiter, par ex. un spray ou une lingette, jusqu’à ce que le produit se soit évaporé ou séché. À partir de ce moment, toute autre action sur les micro-organismes présents est pratiquement exclue.

La résistance aux antimicrobiens (RAM)

La résistance aux antimicrobiens (RAM) constitue une menace pour la santé à l’échelon mondial et touche un nombre croissant de personnes, indépendamment du statut économique, du statut social ou du sexe. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la RAM constitue l’une des « Dix menaces pour la santé mondiale en 2019 » (OMS, 2019).

Le biofilm présent dans le canal opérateur des dispositifs médicaux et dans les canalisation

Le biofilm constitue une agrégation d’espèces microbiennes telles que bactéries et champignons qui peuvent s’accumuler sur les surfaces et causer des infections. Les biofilms sont très résistants aux facteurs externes tels que la désinfection et constituent une préoccupation croissante dans la lutte contre les infections. Le dioxyde de chlore s’est révélé efficace contre les biofilms et pourrait être utilisé pour gérer et prévenir la formation de biofilm dans le canal opérateur des dispositifs médicaux et dans les canalisations.

En lire plus

©2021 tristel.com - Développé par RobONTWERPT en collaboration avec Joyce Wever